Pour créer votre propre site web, vous aurez besoin d’un nom de domaine et d’un hébergement. Il est important de ne pas confondre ces deux notions : elles renvoient à deux services bien distincts. Parce qu’il n’est pas toujours facile de décrypter le jargon du web, nous vous expliquons comment différencier hébergement et nom de domaine, hébergeur et registrar.

Qu’est-ce qu’un nom de domaine ?

Le nom de domaine désigne l’adresse de votre site web. Également appelée URL, cette adresse se compose du nom de votre site et d’une extension en .com, .fr, .org, etc. Exemple : www.monsite.com. Vous pouvez opter pour le nom de domaine de votre choix, à condition qu’il soit disponible. C’est souvent la première difficulté : trouver un nom unique, auquel personne n’a encore pensé !

Le nom de domaine sert à accéder à votre site web, qu’il s’agisse d’un blog, d’un site e-commerce, d’un CV en ligne… C’est l’adresse que les internautes taperont dans la barre d’adresse située en haut de leur navigateur pour trouver votre site. Il se réserve auprès d’un registraire ou bureau d’enregistrement, plus communément appelé registrar. Ce registrar est une société qui permet de réserver facilement un nom de domaine en ligne, généralement pour une dizaine d’euros par an.

Attention : vous n’êtes pas propriétaire à vie du nom de domaine choisi. Vous devrez le renouveler tous les ans.Ce renouvellement peut se faire par prélèvement automatique, selon vos préférences de paiement. Sans action de votre part, votre nom de domaine sera automatiquement résilié. Au terme d’une courte période, appelée délai de rédemption, il retombera dans le domaine public : vous en perdrez la propriété et n’importe quel internaute pourra le réserver.

À quoi sert un hébergement web ?

Grâce au nom de domaine, votre site a sa propre adresse. Mais cela ne suffit pas : vous allez devoir construire ce site web, à l’aide de fichiers. Ce sont eux qui définiront l’apparence de votre site, le contenu de vos pages, etc. Ces fichiers s’installent sur un disque dur, un espace de stockage que l’on appelle serveur. En payant un hébergement, vous réservez une petite partie de ce serveur pour y stocker les fichiers de votre site web.

Vous devez pour cela souscrire une offre chez un hébergeur. C’est lui qui vous loue l’espace de stockage dont vous avez besoin, en fonction de la nature et de la quantité de vos fichiers. La réservation s’effectue en ligne, sur le site de la société de votre choix, pour une durée limitée là aussi. Comme pour le nom de domaine, vous devrez penser au renouvellement de votre offre d’hébergement tous les ans.

À ce stade, toutes les notions évoquées vous paraissent peut-être encore un peu abstraites. Nous pouvons les résumer à l’aide d’une métaphore plus concrète et souvent efficace : retenez que votre nom de domaine, c’est en quelque sorte l’adresse de votre appartement, celle que vous communiquez à vos visiteurs. L’hébergeur, c’est le gérant de l’appartement, celui qui vous loue les lieux encore vides. Et l’hébergement, c’est l’intérieur de votre appartement, les différentes pièces dans lesquelles vous allez pouvoir stocker et aménager vos affaires !

Hébergeur et registrar : deux rôles distincts

Le registrar gère la réservation et le bon fonctionnement de votre nom de domaine. Grâce à un DNS (Domain Name System), le nom que vous avez choisi est associé à une adresse IP. C’est cette adresse IP qui, transmise à un serveur, permet de retrouver votre site. En d’autres termes, un ordinateur a besoin d’une adresse IP pour identifier votre site, tandis que pour vous et vos visiteurs, un nom sera plus facile à retenir qu’une suite de chiffres ! Quant à l’hébergeur, il vous permet de créer un site, en mettant à votre disposition un espace de stockage et des outils de développement web.

De nombreux registrars proposent également des offres d’hébergement. Vous aurez alors la possibilité d’acheter simultanément un nom de domaine et un hébergement, auprès de la même société. Dans ce cas, votre registrar sera aussi votre hébergeur. C’est parfois la solution la plus simple et la plus économique. Dans la plupart des packs proposés, le nom de domaine est offert pendant la première année.

Aucune obligation cependant : vous êtes tout à fait libre de choisir votre nom de domaine et votre hébergement chez des fournisseurs différents. Vous aurez dans ce cas un hébergeur et un registrar distincts. Cela n’impactera en rien les performances de votre site, et pourra vous offrir une plus grande liberté, notamment si vous souhaitez un jour transférer votre site chez un autre hébergeur. Vous pouvez aussi acheter un nom de domaine seul, sans hébergement. Il vous sera toujours possible de choisir un hébergeur par la suite, lorsque vous en aurez besoin, tout en conservant votre ancien registrar.

Si vous avez un hébergeur et un registrar distincts, n’oubliez pas de procéder au renouvellement de chacune de vos offres. Souscrire un hébergement pour votre site web ne vous dispense pas de renouveler votre nom de domaine auprès de votre registrar. Conservez bien vos identifiants et connectez-vous à votre compte utilisateur avant chaque date d’échéance. De la même manière, pensez à renouveler votre hébergement, même si vous venez de renouveler votre nom de domaine auprès de votre registrar !